« J’ai eu un choc en voyant le château de Messilhac, à Raulhac, et j’ai voulu y tourner une grande partie de la princesse de Montpensier. Il y a là des extérieurs lyriques, grandioses, des panoramas à 360 ° vierges de tout accident moderne »

Bertrand Tavernier »

Jubilatoire

Un jour vous quitterez Paris, comme ça, presque sur un coup de tête. Deux heures de TGV plus au Sud, vous retrouverez un garçon discret. Bien installé dans sa limousine silencieuse, votre esprit vagabondera en suivant les courbes des lacets d’une petite route de montagne.
Nous serons en Haute Loire. Si près et presque nulle part. Le paysage est grandiose, sans balafres ni résurgences modernes. L’Horizon s’élargit, les couleurs du ciel existent de nouveau, vous êtes délassé…nous sommes arrivés à St Bonnet Le Froid (1247 habitants à l’année), la nouvelle capitale gastronomique de la Haute Loire, chez Régis et Jacques Marcon, dans le restaurant éponyme. Trois étoiles comme dans la piste du même nom !

Ici la cuisine s’appuie sur les herbes du printemps, les volailles, les viandes d’élevage du Plateau, les lentilles vertes du Puy, les fromages d’Ardèche et d’Auvergne… et surtout sur les champignons, qui sont devenus, au fil des ans, l’emblème de la maison. Peut-être vous laisserez-vous tenter tout à l’heure par la brochette de banane au caramel de morille, au soufflé de châtaignes…

Vous serez heureux d’avoir eu une bonne idée « qui change ». Le pire c’est que vous pourriez être de retour à Paris ou ailleurs (Lyon, Genève ?) le soir même, l’esprit pétillant sans avoir à jouer au ballon avec les gendarmes…

La bonne nouvelle c’est que vous n’aurez pas envie de repartir. Tout s’y prête. Régis et Jacques Marcon, les enfants du pays, ont créé le premier écosystème d’altitude entièrement dédié à la gastronomie.
Depuis leur accession au firmament étoilé du guide Michelin, les bonnes adresses fleurissent au village. Le terreau est de bonne qualité : école de cuisine, salon de thé, chocolaterie, boucherie, caviste, …

Fin d’après midi. Vous êtes resté.
Personne ne vous attend.
Vous jubilez... _